Actualité

Accueil > Club > Actualité

Petit coup d'arrêt pour Carlitos

(24.04.2018)

Auteur du premier but valaisan dimanche face au FC Bâle, Carlitos était sorti sur blessure dans la foulée, cédant sa place à Marco Schneuwly à la pause. Les examens médicaux, passés aujourd'hui par le Portugais, ont révélé une petite lésion musculaire de la région postérieure de la cuisse gauche. Si ce diagnostic le contraint à un petit coup d’arrêt immédiat, Carlitos peut toutefois nourrir l’espoir d’évoluer encore avec le FC Sion en cette fin de saison. De retour sur les terrains ce printemps, le numéro 10 a grandement contribué au redressement de l'équipe valaisanne en inscrivant quatre buts en dix matches. C'est notamment lui qui a permis à l'équipe sédunoise de remporter trois points le 8 avril dernier dans le derby face au Lausanne-Sport en inscrivant un doublé à la Pontaise.

Le FC Sion reçoit sa Licence en première instance

(23.04.2018)

La Swiss Football League a octroyé aujourd’hui au FC Sion sa Licence I pour la saison 2018-2019.
 
Cette dernière est exigée pour la participation au championnat de Raiffeisen Super League et autorise simultanément à prendre part aux compétitions de l’UEFA. La Commission en charge de l’examen des dossiers certifie en première instance que le club valaisan satisfait aux exigences juridiques, administratives, sportives, financières, sécuritaires et d’infrastructures imposées. Cette validation du dossier contenant plus de 200 pages concrétise un travail minutieux de plus de deux mois.
 
Les travaux requis au Stade de Tourbillon lors de la dernière procédure ont été réalisés grâce aux efforts consentis par la Ville de Sion et le FC Sion, qui collaborent avec succès depuis plusieurs saisons. Par ailleurs, la décision est assortie d’une charge pour la saison 2018-2019 qui concerne le transfert et l’aménagement d’une nouvelle salle de contrôle antidopage dans la zone réservée aux joueurs dans l’enceinte sédunoise.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les M21 s'imposent facilement à Savièse

(23.04.2018)

La formation M21 du FC Sion accueillait samedi au Stade Saint-Germain de Savièse le FC Bavois. Une équipe vaudoise qui précédait les hommes de Sébastien Fournier de deux petits points avant ce week-end. Après un début de printemps compliqué, les Sédunois restaient sur un large succès à domicile face à Yverdon et un nul en déplacement sur la pelouse de la réserve du FC Zurich. 

Après une première période équilibrée, entre deux formations au niveau très proche, les "rouge et blanc" prennent rapidement l'ascendant au retour du thé. A la suite d'un bon travail à mi-terrain et d'une ouverture parfaite de Kevin Constant, Nicky Medja peut devancer le portier adverse et pousser tranquillement le cuir au fond des filets (47ème). Un peu plus d'un quart d'heure plus tard, les M21 doublent la mise par l'intermédiaire de Mickaël Almeida. L'international espoir portugais efface son adversaire direct et enchaîne une frappe des 20 mètres qui ne laisse aucune chance au dernier rempart vaudois (63ème). A moins de cinq minutes du terme, les Valaisans inscrivent même un troisième but suite à une très belle action amorcée par Medja et Almeida et prolongée par Khasa qui offre sur un plateau le 3-0 à Da Costa (86ème).

Grâce à ce succès, les M21 confirment donc leur bonne forme du moment et se rapprochent considérablement du maintien en Promotion League. Mercredi soir, ils se déplaceront sur la pelouse du FC La Chaux-de-Fonds. La formation neuchâteloise occupe l'avant-dernier rang du classement et est donc dans l'obligation de faire des points pour se sauver.

FC Sion M21-FC Bavois 3-0 (0-0)

Buts: 47' Medja 1-0, 63' Almeida 2-0, 86' Da Costa 3-0

FC Sion M21: Berchtold; Morgado, Kabashi, Adomako, Epitaux; Medja, Constant, Ocakli, Daoudou (80' Khasa); Almeida (88' Kanis); Da Costa

Les autres résultats des espoirs:

Team Vaud-FC Sion M18 0-3 (0-1)

Buts: 6' Tolaj 0-1, 60' Aguilar 0-2, 82' Doldur 0-3

FC Sion M18: Buchard; Mbenza, Muminovic, Senerine, Studer; Gomes; Aguilar (65' Theler), Brochas (57' Gaillard), Alchadli (76' Doldur); Rodrigues; Tolaj

**********

GC-FC Sion M16 5-3 (2-1)

Buts: 10' 1-0, 18' 2-0, 20' Berdayes 2-1, 51' 3-1, 54' Cotter 3-2, 57' 4-2, 68' Delley 4-3, 77' 5-3

FC Sion M16: Philippin; Delley, Poletis (74' Debons), Obradovic, Garcia; Cotter, Melly, Bitz, Da Cunha; Lukebakueno (85' Mattei); Berdayes

**********

GC-FC Sion M15 2-1 (1-0)

Buts: 6' 1-0, 59' 2-0, 64' Rodrigues 2-1

FC Sion M15: Aymon; Richard, Beka, Ferreira, Mathieu; Berrut; Sahiti (62' Roten), Pellissier (79' Baqueiro), Gloor, Iannucci; Rodrigues

**********

FC Sion féminin-FC Brigue/Glis 8-1 (4-1)

Buts: 13'/20' Ferreira 2-0, 25' Brun 3-0, 27' 3-1, 40' Audidier 4-1, 47' Zufferey 5-1, 65' Brun 6-1, 70' Rausis 7-1, 90+1' Arlettaz 8-1

FC Sion féminin: Aymon; Häfliger, Antunes, Massy, Gabioud; Varone; Arlettaz, Zufferey, Ferreira, Audidier; Brun

Prestation très solide à Tourbillon face à Bâle

(22.04.2018)

Après un succès important sur la pelouse de Lucerne (1-0)  il y a sept jours et un revers rageant à domicile face à Lugano mercredi (0-1), le FC Sion terminait cet après-midi sa semaine anglaise par la réception à Tourbillon du FC Bâle. En quête de points dans sa lutte pour le maintien, le club valaisan espérait bien accrocher un octuple champion de suisse en passe de perdre sa couronne pour tenter de prendre ses distances avec son voisin romand du Lausanne-Sport. Une sorte d'exploit qui paraissait totalement envisageable au vu du dernier affrontement entre les deux clubs en mars au Parc Saint-Jacques où les "rouge et blanc" avaient parfaitement tenu tête à leurs adversaires avant de s'incliner sur la plus courte des marges.

Le FC Sion rentre parfaitement dans ce choc et se montre plus entreprenant que son adversaire dès les premières minutes de jeu. Carlitos est le premier à se mettre en évidence en tentant une frappe des 20 mètres qui termine à côté de la cage rhénanne (6ème). Malheureusement, les visiteurs profitent de leur première occasion pour prendre les devants. Campo adresse un centre à van Wolfswinkel qui ne manque pas l'aubaine et qui trompe Fickentscher (10ème). Par la suite, les Valaisans sont les seuls à se montrer dangereux en se procurant une multitude de grosses chances de but. A la 20ème, Kasami sert parfaitement Grgic qui bute sur Vaclik avant que Carlitos ne cadre pas sa reprise (20ème). A la 24ème, le numéro 13 sédunois se heurte à son tour au portier tchèque. Cinq minutes plus tard, Cunha réalise un magnifique numéro côté gacuhe mais voit son ballon longer la ligne de but sans la franchir. A la 38ème, il faut un très bon arrêt de Fickentscher pour empêcher Zuffi de convertir la deuxième action bâloise du match. Une minute plus tard, le jeune Bastien Toma passe à quelques centimètres de son premier but en Super League sur un service de Maceiras. Finalement, les "rouge et blanc" arrachent une égalisation amplement méritée à moins de cinq minutes du thé. Carlitos convertit le pénalty obtenu par Cunha (42ème).

Les Valaisans débutent la seconde période comme ils ont terminé la première. Après moins de deux minutes, Toma adresse un centre que Suchy dévie sur Cunha avant que le ballon ne franchisse la ligne et ne donne l'avantage au FC Sion (47ème). Malheureusement, les hommes de Jacobacci ne parviennt pas à préserver ce but d'avance, van Wolfswinkel s'offrant un doublé à la 51ème. Mais comme lors des 45 minutes initiales, les Valaisans dominent outrageusement les débats et pressent pour tenter d'arracher un troisième but. A la 54ème, Grgic frappe un coup-franc qui passe à quelques centimètres des buts adverses. Pajtim Kasami se heurte ensuite à deux reprises à Vaclik sur des frappes lourdes (77ème et 79ème). A trois minutes de la fin du temps réglementaire, c'est Adryan qui voit sa frappe enroulée fuir le cadre pour quelques petits centimètres à peine (87ème). La dernière occasion est énorme et est à mettre au crédit de Kasami. Le numéro 13 a le but de la victoire au bout du pied mais voit une jambe adverse renvoyer son essai sur la ligne de but.

Le FC Sion partage donc l'enjeu avec le FC Bâle au terme d'une prestation très aboutie, qui aurait du lui permettre de décocher les trois points. La prestation réalisée aujourd'hui doit toutefois permettre aux hommes de Jacobacci d'engranger de la confiance en vue des cinq matches encore à disputer cette saison. Dimanche prochain, les Sédunois affronteront Zurich au Letzigrund. (Photo: S.Luisetto)

FC Sion-FC Bâle 2-2 (1-1)

Buts: 10' van Wolfswinkel, 41' Carlitos (p) 1-1, 47' Cunha 2-1, 51' van Wolfswinkel 2-2

FC Sion: Fickentscher; Lenjani, Neitzke, Bamert, Maceiras; Kouassi; Carlitos (46' Schneuwly), Toma (76' Adryan), Grgic (87' Mveng), Kasami; Cunha

FC Bâle: Vaclik; Petretta, Lacroix (64' Riveros), Suchy, Lang; Frei, Zuffi, Campo; Elyounoussi, van Wolfswinkel (87' Oberlin), Bua (64' Ajeti)

Tourbillon: 12'800 spectateurs

Le FC Sion défie le FC Bâle dimanche à Tourbillon

(20.04.2018)

Après une  victoire à Lucerne 1-0 le week-end dernier et une défaite face à Lugano mercredi à Tourbillon (0-1), le FC Sion termine sa semaine anglaise ce dimanche par un nouveau match à domicile. Les Valaisans accueillent à cette occasion le FC Bâle, octuple champion de Suisse en titre. Pour tenter d’accrocher les Rhénans et d’obtenir de précieux points dans l’optique du maintien, l’équipe sédunoise compte sur votre soutien. Le coup d’envoi de ce choc sera donné à 16h00.

FC Bâle – Présentation :

Grand dominateur du football suisse ces dernières années, le pensionnaire du Parc Saint-Jacques vit une saison de transition. Dirigé depuis l’été dernier par l’ancien sédunois Raphaël Wicky et présidé par l’homme d’affaires Bernhard Burgener, le club « rotblau » s’attendait à un exercice plus compliqué que les précédents. Difficile toutefois de s’imaginer il y a de cela douze mois que les Rhénans vivraient une saison « blanche », ne remportant aucun trophée pour la première fois depuis…2009 ! Or, le capitaine Marek Suchy et ses coéquipiers ne sont pas parvenus à contester la domination des Young Boys, un club bernois qui, en plus de creuser un écart considérable en championnat, s’est offert le luxe d’éliminer le FCB en demi-finale de l’Helvetia Coupe de Suisse.

Pourtant, le club des bords du Rhin était plein d’ambitions au début de ce printemps. N’accusant que deux petits points de retard sur son concurrent de la capitale, il a réalisé une campagne de transferts particulièrement intéressante et qui semblait en mesure de lui permettre de conserver son trône au sommet de la hiérarchie du football suisse. Ainsi, s’il a certes dû se résoudre à dire au revoir à deux éléments très importants partis pour la Bundesliga, Manuel Akanji (Dortmund) et Renato Steffen (Wolfsbourg), il a rapatrié au Parc Saint-Jacques deux de ses anciens joyaux : Fabian Frei (Mayence) et Valentin Stocker (Hertha Berlin). Pour renforcer l’arrière-garde, le directeur sportif Marco Streller a en outre fait appel au bourreau de son dernier match sur les terrains : l’ex-valaisan Léo Lacroix, arrivé de Saint-Etienne. Malheureusement, malgré cela, le FC Bâle n’est pas parvenu à suivre la cadence folle imposée par YB et accuse désormais onze points de retard sur le leader.

Vraisemblablement privé de trophées au terme de l’exercice, le club bâlois peut tout de même retirer une grande part de positif de sa saison. Il a en effet réussi une nouvelle magnifique épopée européenne, s’offrant le luxe de battre deux fois le Benfica Lisbonne mais également de s’imposer face au CSKA Moscou et, surtout, aux deux clubs de Manchester : United et City. Un très beau parcours qui confirme que, malgré une année plus compliquée, le FC Bâle reste une formation importante en Europe. Face à laquelle le FC Sion se devra d’être parfait pour espérer empocher de nouveaux points.

Le dernier affrontement entre les deux clubs :

Le 18 mars dernier au Parc Saint-Jacques, les deux équipes se sont livrés un combat très équilibré. Ce sont les Valaisans qui se mettaient les premiers en évidence, Carlitos obligeant Vaclik à la parade dès la 2ème minute de jeu. Les hommes de Maurizio Jacobacci tenaient parfaitement tête aux Rhénans qui finissaient finalement par ouvrir le score de manière particulièrement heureuse grâce à Ajeti (69ème). Les Sédunois passaient tout près d’une égalisation amplement méritée dans les arrêts de jeu mais ni Schneuwly, ni Lenjani, ne réussissaient à loger le cuir au bon endroit. Un petit désir de revanche devrait donc habiter les « rouge et blanc » dimanche à Tourbillon.

Corner E-Sports :

Comme c’était déjà le cas mercredi en marge de la réception du FC Lugano, un « corner E-Sports » sera aménagé sous la tente Sion2026. Ne manquez pas l’occasion de venir rencontrer et affronter les joueurs du FC Sion E-Sports sur le jeu FIFA18 !

Pour suivre cette rencontre :

Pour faire chuter l’octuple champion en titre, le FC Sion compte sur le soutien en masse de son public dans un Stade de Tourbillon qui doit ressembler à un chaudron. Si vous ne pouvez malheureusement pas vous déplacer, cette rencontre sera bien évidemment à suivre sur notre application mobile ainsi qu’à travers les réseaux sociaux à l’aide des hashtags #SIONFCB et #HopSion.

E-Sports : qualification pour la eWorld Cup ce week-end

(20.04.2018)

Créée en automne dernier, notre Team E-Sports s’est récemment illustrée de brillante manière. Cette dernière a obtenu des résultats qui lui permettent de se positionner sur la scène nationale mais également internationale.
 
En effet, notre joueur Michael Fournier s’est qualifié pour la grande finale du championnat suisse organisé par Gameturnier lors d’un tournoi en ligne qui réunissait 128 joueurs. En quart de finale, il a notamment battu Sandro Poschinger du FC St.Gallen, vice-champion suisse en 2017. Le Valaisan se frottera au gratin du gaming helvétique le 10 mai prochain à Bâle dont notamment les joueurs du FC St.Gallen E-Sports mais également du FC Basel E-Sports. Son coéquipier Gregory Lucibello est quant à lui passé tout proche d’une qualification à Marin (Neuchatel) lors du tournoi qualificatif organisé par Mediamarkt. Il s’est malheureusement incliné en final après avoir passé plusieurs tours éliminatoires.
 
De plus, notre Team participera ce week-end aux phases qualificatives de la FIFA eWorld Cup. Engagée dans le groupe 9 de la zone européenne, elle aura fort à faire puisqu’elle a été placée en compagnie de mastodontes du E-Sports tels que la Team Envy (550'000 followers sur Twitter) ou la Team Vitality (230'000 followers). À noter la présence dans le groupe de trois autres clubs de football : l’AZ Alkmaar (Hollande), le Sporting Charleroi (Belgique) et l’Arka Gdynia eSports (Pologne). 
 
L'équipe sera également engagée dans un tournoi amical en ligne en début de semaine prochaine. Elle y affrontera notamment l’AS Monaco, le Legia Varsovie ou encore Cagliari. Toutes les informations quant à ce tournoi seront communiquées sur nos réseaux sociaux. Les matches seront à suivre en direct sur notre compte Twitch.
 
Enfin, nous vous rappelons que le FC Sion E-Sports, tout comme mercredi soir face à Lugano, sera présent à chaque match à domicile à Tourbillon sous la tente de Sion2026 afin de venir à la rencontre des fans du club qui pourront les défier et profiter de leurs conseils de gamers affinés.
 

Deux champions olympiques à Tourbillon !

(18.04.2018)

Triple médaillé d'or aux Jeux Paralympiques de PyeongChang il y a un mois, le jeune valaisan Théo Gmür sera présent ce soir au Stade de Tourbillon. Vainqueur des épreuves de descente, super-G et slalom géant, le Nendard donnera le coup d'envoi de la rencontre qui opposera à 20h00 le FC Sion au FC Lugano. Il sera imité dimanche par le Haut-Valaisan Ramon Zenhäusern qui lancera pour sa part le choc face au FC Bâle. Le skieur originaire de Bürchen a également brillé en Corée du Sud en glânant l'argent en slalom et l'or dans le Team Event des Jeux Olympiques.  Le FC Sion se réjouit de la présence de ces deux champions et les félicite encore pour leurs succès respectifs !

Lutte pour le maintien: Un suspense historique

(18.04.2018)

Depuis 2003, jamais une lanterne rouge de Super League n’a enregistré autant de points après 29 journées. Tout comme l’écart d’une minuscule unité entre les 5 derniers n’a (largement... et logiquement) jamais été aussi faible. À 7 matches du terme, même le 10e peut encore rêver d’Europe!

31 points, soit le total du FC Lausanne-Sport, dernier depuis dimanche soir et donc actuel relégable. Depuis la création de l’élite à 10 équipes en 2003, jamais une lanterne rouge n’a pesé aussi lourd après 29 journées. Et de loin! Jusqu’ici, les «cancres» de la division les mieux fournis à ce stade de la saison n’avaient comptabilisé «que» 25 unités, à savoir le FC Vaduz en 2015/16 et le Grasshopper Club en 2010/11.

Et que dire du seul et minuscule point qui sépare actuellement les 5 derniers de Raiffeisen Super League? Jusqu’ici, la plus petite marge lors des 14 saisons précédentes remontait à l’exercice 2005/06 avec 7 longueurs. Vous en voulez encore? À 7 journées du terme, l’écart avec le 5e rang - qualificatif pour un ticket européen si YB remporte la Coupe - se résume à 6 points, soit la moitié de la plus petite différence auparavant dans l’histoire de la Super League (12 en 2015/16)! Autrement dit, même l’actuel dernier de classe peut encore rêver d’un ticket pour les qualifications de l’Europa League...

À 8 reprises sur 12 saisons - si l’on tient compte des faillites de Servette et Xamax -, le 10e après 29 journées fut relégué au terme de la saison. Au FC Lausanne-Sport de faire mentir cette tendance. Pour ce faire, la formation vaudoise devra améliorer son rythme comptable de 2018 où la lanterne rouge est très nettement la moins efficace avec uniquement 6 points récoltés en 10 rencontres. À titre de comparaison, GC a comptabilisé 8 unités, le FC Lugano 10, le FC Thoune 11 et le FC Sion 14. (Source: www.sfl.ch)

Fin de série pour le FC Sion à domicile

(18.04.2018)

Trois jours après avoir obtenu une victoire aussi importante que méritée à la Swissporarena face au FC Lucerne (1-0), le FC Sion poursuivait ce soir sa semaine anglaise en accueillant à Tourbillon l'un de ses concurrents directs au classement: le FC Lugano. Invaincu depuis quatre rencontres à domicile, le club valaisan entendait bien poursuivre cette série à l'occasion de la venue d'une équipe tessinoise qui, après un début de printemps parfait, est en perte de vitesse depuis plusieurs semaines. Avant la rencontre du soir, les "Bianconeri" n'avaient en effet cueilli qu'un seul petit point en sept matches ! Un bilan famélique qui a fait passer le pensionnaire du Cornaredo de candidat potentiel à l'Europa League à celui de concurrent dans la lutte pour le maintien. Désormais privée jusqu'au terme de l'exercice de son défenseur Eray Cümart, touché à l'épaule dimanche, la troupe de Maurizio Jacobacci avait donc un très bon coup à jouer, à quatre jour d'une autre réception très attendue: celle du FC Bâle.

La première période est équilibrée et pauvre en réelles occasions de but entre deux équipes appliquées à accorder le moins d'espace possible à l'adversaire. Au quart d'heure, Carlitos tente de mettre le feu à la défense tessinoise mais son centre-tir manque le cadre.A la 23ème, c'est Kasami qui tente une frappe qui est déviée en corner par un jambe luganaise. Par la suite, les 22 acteurs se livrent un combat engagé sans parvenir à se rapprocher de la surface adverse. C'est donc très logiquement que l'arbitre Monsieur Fänhdrich renvoie tout le monde aux vestiaires sur un score nul et vierge.

Les visiteurs sont les premiers à se procurer un occasion au retour du thé. La frappe de Crnigoj est parfaitement repoussée par Fickentscher (53ème). Le numéro 33 tessinois s'illustre à nouveau peu après l'heure de jeu en ne cadrant pas, pourtant en bonne position (61ème). Les "bianconeri" finissent par ouvrir le score trois minutes plus tard. Sur un corner frappé par Mariani, Marc Janko prolonge le ballon qui file sous le bras de Fickentscher. La suite de la rencontre s'apparente à de l'attaque-défense, le FC Sion tentant par tous les moyens de mettre hors de position une défense recroquevillée devant son gardien. L'expulsion tardive de Sabbatini, averti une seconde fois à la 88ème, ne change malheureusement rien à l'issue finale de ce match. La dernière opportunité est pour Cunha qui voit sa frappe terminer à côté des buts tessinois.

Le FC Sion voit donc sa belle série à domicile être stoppée par un FC Lugano qui est parvenu à marquer le but qu'il fallait pour décrocher les trois points dans cette partie très fermée. Les hommes de Maurizio Jacobacci pourront toutefois très vite se rattraper puisqu'ils accueillent le FC Bâle dimanche à 16h00. Pour réussir un exploit, l'équipe valaisanne aura besoin du soutien en nombre de son douzième homme. Tous à Tourbillon ! (Photo: S.Luisetto)

FC Sion-FC Lugano 0-1 (0-0)

But: 64' Janko 0-1

FC Sion: Fickentscher; Lenjani, Neitzke, Bamert, Maceiras; Toma (74' Grgic), Kouassi; Carlitos, Kasami (61' Uçan), Cunha; Mboyo (79' Succar)

FC Lugano: Kiassumbua; Golemic, Sulmoni, Daprelà, Krasniqi (68' Amuzie); Ledesma (82' Piccinocchi); Mihajlovic, Mariani (76' Vécsei), Sabbatini, Crnigoj; Janko

Tourbillon: 9'800 spectateurs

Match à enjeu mercredi à Tourbillon

(17.04.2018)

Trois jours après avoir décroché une deuxième victoire à l’extérieur en l’espace d’une semaine en s’imposant face au FC Lucerne à la Swissporarena (1-0), le FC Sion poursuit sa semaine anglaise ce mercredi. Les hommes de Maurizio Jacobacci accueillent à Tourbillon un concurrent direct au classement : le FC Lugano. Invaincue lors de ses quatre dernières sorties à domicile, l’équipe sédunoise tentera de prolonger cette belle série afin de continuer à mettre la pression sur ses adversaires et conserver sa place au-dessus de la barre. Le coup d’envoi de cette partie de la 30ème journée de Raiffeisen Super League sera donné à 20h00.

FC Lugano – Présentation :

Après un très bon début d’année 2018, marqué par trois succès de rang dont l’un obtenu sur la pelouse du Parc Saint-Jacques face à Bâle (1-0), la formation tessinoise n’a pas su enchaîner et a poursuivi avec une série de revers qui l’a fait passer d’un statut de candidat potentiel à l’Europa League à celui de relégué éventuel. Cette série négative a contraint le patron du Cornaredo Angelo Renzetti à réagir. L’entraîneur Pierluigi Tami, arrivé l’été dernière à la tête des « Bianconeri », a ainsi été démis de ses fonctions la semaine passée. Pour le remplacer, c’est le jeune andalou Guillermo Abascal (29 ans) qui a été nommé. Celui qui était encore aux commandes de Chiasso il y a deux semaines devra rapidement trouver la solution pour éviter une grosse désillusion à un club qui avait été la grande surprise du dernier exercice.

La première sortie de la formation luganaise sous la houlette de son nouveau technicien s’est soldée par un match nul 1-1 samedi dernier à domicile face au FC Thoune. Un résultat qui met certes fin à la série de défaite mais qui n’éloigne pas le pensionnaire du Cornaredo de la zone dangereuse. Mariani et ses coéquipiers ne comptent en effet qu’une seule petite unité de marge sur la barre.

Ce deuxième tour est d’autant plus décevant pour le FC Lugano qu’il compte pourtant un duo d’attaquants qui devrait lui permettre de cueillir davantage de points. Arrivé l’été dernier en provenance des Young Boys, le Suédois Alexander Gerndt avait parfaitement débuté l’année 2018 en donnant la victoire à ses couleurs au Parc Saint-Jacques de Bâle (1-0) puis lors du dernier affrontement face au FC Sion (1-0 également). Malheureusement pour lui et son équipe, il n’a depuis plus fait trembler à une seule reprise les filets adverses. L’Autrichien Marc Janko, débarqué lui début février au Tessin, peine également à répondre aux attentes légitimes placées en lui. Celui qui avait inscrit la bagatelle de 34 buts en 66 matches sous les couleurs du FC Bâle n’a pour l’heure trouver l’ouverture qu’à une seule reprise avec Lugano. Un rendement bien insuffisant et qui doit rapidement augmenter si la formation tessinoise veut se maintenir dans l’élite au terme de l’exercice.

Le dernier affrontement entre les deux clubs :

Le 10 février dernier pour la première sortie du FC Sion sous les ordres de Maurizio Jacobacci, les Valaisans se faisaient surprendre peu avant le quart d’heure. Alexander Gerndt armait une frappe de mule qui ne laissait aucune chance à Kevin Fickentscher (14ème). A la 36ème, Lenjani obligeait le portier Da Costa à s’employer sur coup-franc. A la 40ème, Fickentscher sauvait son équipe d’un deuxième but en repoussant une tentative du capitaine Sabbatini. Le buteur Gerndt passait tout près du doublé en allumant à deux reprises la transversale des buts valaisans (48ème et 54ème). Le score ne bougeait plus et c’est donc les Tessinois qui empochaient les trois points. Depuis cette rencontre toutefois, beaucoup de choses ont changé d’un côté comme de l’autre. Au FC Sion de le confirmer ce mercredi.

Corner E-Sports :

En marge de cette rencontre et comme ce sera le cas avant toutes les autres parties à domicile jusqu’au terme de la saison, un « corner E-Sports » sera organisé sous la tente Sion2026. Les spectateurs pourront ainsi rencontrer et se frotter aux joueurs de l’équipe E-Sports du club sur le jeu FIFA18.

Pour suivre ce match :

Pour décrocher les trois points dans ce match important, le FC Sion compte sur le soutien de son douzième homme à Tourbillon. Si vous ne pouvez toutefois pas vous rendre au stade,  cette partie sera bien entendu à suivre en Live Ticker sur notre application mobile et sur les réseaux sociaux à l’aide des hashtags #SIONLUG et #HopSion.

Heineken TMR Octodure Voyage Chicco Doro Lehner Versand
Swisscom Raiffeisen Greenwatt Taittinger

Réalisation

Axianet