Actualité

Accueil > Club > Actualité

Salih Uçan, le buzz sur les réseaux sociaux

(20.09.2017)

Venu renforcer l’entrejeu valaisan durant le mercato, le milieu offensif turc emmène avec lui plusieurs milliers de « followers » en provenance de son pays. Avec plus de 612’000 abonnés sur Twitter et 367’000 sur Instagram, le nouveau visage du club sédunois va permettre à son club de gagner en effi cacité sur le terrain mais également en visibilité sur le web.

Pour rappel, le FC Sion est le quatrième club le plus suivi de Super League sur les différentes plateformes de la « toile » avec près de 110’000 adhérents au total. Seuls Bâle, Zurich et Young Boys ne le devancent dans ce classement spécifique.

Les M21 s’imposent face au Yverdon-Sport de Djibril Cissé

(18.09.2017)

En déplacement dans le nord-vaudois, les espoirs valaisans ont obtenu leur deuxième victoire de l’exercice et poussé à cinq leur série de match sans défaite dans ce championnat de Promotion League.
 
Ce sont pourtant les locaux qui ont ouvert la marque grâce à leur joueur vedette Djibril Cissé. L’ex-international tricolore a trompé la vigilance du portier sédunois dès la 7e minute en reprenant victorieusement un corner de la tête. Les Valaisans sont vite revenus au score grâce à l’international junior portugais Mickael Almeida qui a profité d’une erreur défensive adverse pour s’en aller battre le portier d’Yverdon, Dany Bornand, à la 10e minute de jeu. Les hommes de Maurizio Jacobacci vont prendre l’avantage ensuite à la 30e minute grâce à un pénalty transformé par leur capitaine Ishmael Yarthey. Le Ghanéen récidive un quart d’heure plus tard juste avant le thé et permet à ses coéquipiers de rejoindre le vestiaire avec deux longueurs d’avance. Un vestiaire que les jeunes sédunois rejoignent à 10 puisque le milieu de terrain Stéphane Modja se fait exclure juste avant la mi-temps.
 
En seconde période, Yverdon, en supériorité numérique, va pousser pour revenir à la marque. À l’heure de jeu, ils inscrivent leur second but du match à nouveau sur corner. C’est le latéral, Adriano de Pierro, qui envoie cette fois-ci le cuir au fond des filets. Malgré quelques tentatives de part et d’autre par la suite, le score ne bougera plus. Les M21 rentrent en Valais avec les trois points en poche ce qui leur permet de grimper à la 9e place du classement. Samedi, ils recevront du côté de Savièse leurs homologues M21 du FC Zürich. (Photo : YS)
 
Yverdon-Sports – FC Sion M21 2-3 (1-3) : Fiche de match
 
Yverdon-Sports : Bornand ; Reis, Rossé (38' Mbaye), De Pierro, Cazzaniga ; Chappuis, Rauti (57' Eleouet), Lahiounel, Deschenaux (52' Tshitumba) ; Cissé, Marazzi
FC Sion M21 : Buchard ; Ciss, Tre, Ozcan, Kabashi ; Toma, Morgado, Arevalo (80' Tchaoule), Medja ; Almeida (88' Gueye), Yartey (91' Mujdzic)
 
Les autres résultats des espoirs :
 
FC Sion M18 3-2 FC Wintherthur (Tolaj, Alchadil, Cortat)
Alexandre Quennoz : « Victoire importante et méritée. Nous aurions dû nous imposer bien plus aisément. Nous avons manqué un nombre incalculable d’occasions de but. A part cela, j’ai vu de bonnes choses sur le plan offensif et de moins bonnes dans le domaine défensif notamment dans le positionnement et dans la gestion des duels dans le box. »
 
FC Sion M16 5-1 Team Wintherthur/Schaffaushen (Cunha, Aymon 2x, Cotter 2x)
Stéphane Sarni : « Match de qualité très moyenne avec un jeu très peu animé et avec beaucoup trop de ballons joués dans les airs ce qui a facilité la tâche des adversaires. La deuxième mi-temps a été beaucoup mieux dans les intentions de jouer au sol avec de la variété gauche-droite et surtout la volonté de garder le ballon et de déstabiliser l’adversaire par des courses pour libérer des espaces face à une équipe très défensive. »
 
FC Sion M15 4-1 FC Wintherthur (Rodrigues 2x, Toma, Gloor)
 
FC Brig-Glis 3-5 FC Sion Féminin (Brun 2x, Gillioz, Rausis, Autogoal)
Didier Antille : « Après notre défaite contre Yverdon, on se devait de réagir. Ce déplacement chez le leader qui n'avait pas perdu le moindre point n'était pas chose aisée. L'équipe s'est concentrée uniquement sur elle-même et est rentrée dans le match avec une grosse envie de bien faire et une grande application. Nous avons fait le début de match parfait en menant 0-3 après 13 minutes. Brig a mis un moment a retrouvé ses esprits mais a quand même réussi à revenir grâce à deux goals sur coup de pieds arrêtés ce à quoi nous avons chaque fois répondu par un goal pour arriver à un score de 2-5 à la mi-temps. En seconde période, les Haut-Valaisannes ont tout fait pour recoller au score mais nous avons su gérer le match de manière intelligente pour finalement s'imposer 3-5. Je suis très fier de mes joueurs qui ont joués avec le coeur et la tête. Face à une équipe beaucoup plus rapide nous avons su les empêcher de jouer sur leur qualité et cela nous a permis de gagner ce match. »

Un derby en terres vaudoises comme deuxième étape en Coupe

(15.09.2017)

Après avoir déjà marqué une pause dévolue aux équipes nationales il y’a deux semaines, le championnat cède ce week-end sa place à l’Helvetia Coupe de Suisse. Après avoir facilement passé l’écueil du premier tour face à Gränichen (9-1) le mois dernier, le FC Sion dispute cette fois-ci un derby romand. Les Valaisans sont en effet attendus samedi au Stade Juan-Antonio Samaranch où ils affronteront le Stade Lausanne Ouchy à 16h00.

Stade Lausanne Ouchy – Présentation :

La formation lausannoise découvre depuis le début de cette saison les joies du championnat de Promotion League puisqu’elle a obtenu son accession à la troisième division du pays au terme du dernier exercice. La troupe de l’entraîneur Andrea Binotto a relativement bien géré le saut à l’échelon supérieur puisqu’elle occupe actuellement le 9ème rang du classement avec huit points en sept matches. Il y a deux semaines, le pensionnaire du Stade Juan-Antonio Samaranch a d’ailleurs tenu en échec la réserve du FC Sion (2-2) après avoir été mené de deux longueurs.

En Coupe, le Stade Lausanne Ouchy a réalisé l’un des cartons du premier tour en écrasant Malley dans un derby lausannois à sens unique (14-0). Une puissance offensive que les Vaudois mettent également en pratique en championnat, eux qui possèdent l’une des meilleures attaques de Promotion League.

Présent sur le plateau de Teleclub lundi, l’entraîneur lausannois Andrea Binotto a affirmé que son équipe « n’aurait pas pu rêver d’une plus belle affiche. Le but était soit de tirer un « petit », ou du moins une équipe du même calibre que nous afin d’avoir une chance de passer le tour, soit de tirer un « gros ». Dans ce sens, la venue du FC Sion est la plus belle chose que l’on aurait pu espérerNotre but désormais est d’offrir une opposition de qualité aux Valaisans

Stade Lausanne Ouchy – L’homme à surveiller :

Ahmed Mejri. L’attaquant vaudois est la principale force offensive de son équipe avec déjà huit réussites toutes compétitions confondues depuis le début de l’exercice.

Stade Lausanne Ouchy – La stat :

28 buts marqués en huit matches. Le Stade Lausanne Ouchy est une formation axée principalement sur l’offensive. Aux Valaisans d’être suffisamment attentifs pour ne pas tomber dans le piège posé par la formation lausannoise.

FC Sion – L’homme à surveiller :

Christian Zock. Le Camerounais, arrivé de Schaffhouse durant l’été, impose son physique athlétique à mi-terrain et est rapidement devenu un élément très important de l’effectif de Paolo Tramezzani.

FC Sion – La stat :

Le canton de Vaud réussit plutôt bien au FC Sion puisqu’il s’y est imposé à huit reprises lors des dix derniers matches qu’il y a disputé.

Train spécial :

Pour rappel, les groupes de supporters du Gradin Nord organisent un train spécial permettant de rallier la gare de Lausanne-Prilly depuis le Valais. Les départs sont fixés à Brigue (12h53), Viège (13h00), Sierre (13h16), Sion (13h27), Martigny (13h42), Saint-Maurice (13h52) et Aigle (14h02).

Pour suivre ce match :

Le FC Sion compte sur le précieux soutien de son public pour passer l’obstacle représenté par la formation lausannoise. Si vous ne pouvez toutefois pas vous rendre à Ouchy, cette rencontre sera à suivre en Live Ticker sur notre application mobile ainsi qu’à travers les réseaux sociaux en utilisant les hashtags #SLOFCS et #HopSion.

Le FC Sion éliminé de la Coupe en prolongations par le Stade Lausanne Ouchy

(15.09.2017)

Le championnat de Raiffeisen Super League marquait ce week-end une nouvelle pause et laissait sa place aux 1/16 de finale de l'Helvetia Coupe de Suisse. A cette occasion, le FC Sion, facile tombeur des Argoviens de Gränichen au tour précédent (9-1), se déplaçait dans le canton de Vaud pour y affronter le Stade Lausanne Ouchy. Face à une formation néo-promue en Promotion League cette saison et qui avait tenu en échec la réserve du club sédunois il y a deux semaines en championnat (2-2), la mission des hommes de Paolo Tramezzani était logiquement et très clairement d'assurer leur qualification pour le prochain tour.  L'objectif face à un adversaire qui n'avait absolument rien à perdre aujourd'hui était de rapidement faire respecter la hiérarchie afin d'éviter toutes mauvaises surprises.

Les dix premières minutes le confirment avec une formation valaisanne bien dans le match et qui met la pression sur son adversaire. Dès la 3ème, Mboyo est l'auteur de la première alerte dans l'arrière-garde vaudoise. Finalement signalé hors-jeu, le Belge touche la barre transversale des buts de Kennedy (3ème). Deux minutes plus tard, Acquafresca manque le cadre alors que l'ouverture du score lui semblait promise sur un service de Salih Uçan. L'ancien joueur de Fenerbahçe s'illustre encore à la 7ème en écrasant un peu trop sa frappe après un bon relais avec Kasami. Les choses se calment considérablement ensuite sur la pelouse du stade Juan-Antonio Samaranch. Il faut attendre la 25ème minute pour voir les Sédunois se créer une nouvelle opportunité. Suite à un centre parfait de Maceiras, Lenjani teste les réflexes du portier Kennedy. Finalement, ce sont les Vaudois qui vont passer le plus proche de l'ouverture du score en fin de période initiale. Ndongo croise tout d'abord un peu trop sa frappe (42ème) avant que Sonny Kok ne se heurte au poteau gauche des buts de Mitryushkin (43ème). Les deux équipes rejoignent donc les vestiaires sur un score nul et vierge. 

La seconde période débute comme la première s'est terminée: par une grosse opportunité lausannoise. Suite à un ballon perdu par Kasami, Bavueza se présente seul face à Mitryushkin mais ouvre heureusement trop son pied pour tromper le portier russe (48ème). Sept minutes plus tard, Kok passe une deuxième fois tout proche de débloquer les compteurs d'une frappe lointaine qui frôle les montants sédunois. Finalement, le FC Sion profite de sa première occasion de la deuxième période pour enfin ouvrir la marque. Pelé Mboyo reprend de volée un centre de Maceiras et trompe Kennedy (66ème). A la 79ème, Cunha fraîchement entré en jeu déborde sur le côté de gauche mais est stoppé de manière in-extremis par Morax. Deux minutes plus tard, la formation vaudoise arrache l'égalisation par l'intermédiaire de Ndongo qui trompe Mitryushkin d'un plat du pied et envoie les deux formations en prolongations.

Pajtim Kasami est le premier à se mettre en évidence dans les prolongations. La tentative de volée de l'international suisse passe toutefois à côté des buts de Kennedy (95ème). Les prolongations pauvres en occasions semblent envoyer tout le monde aux tirs au but jusqu'à ce que Sonny Kok ne surgisse pour expédier le pensionnaire de Promotion League en 1/8 de finale. Prochain rendez-vous pour le FC Sion, jeudi soir au Cornaredo de Lugano. (Photo: S.Luisetto)

Stade Lausanne Ouchy-FC Sion 2-1 AP (0-0)

Buts: 66' Mboyo 0-1, 81' Ndongo 1-1, 116' Kok 2-1

Stade Lausanne Ouchy: Matos; Rego (67' Mendouca Carvalho), Morax, Geiser, Danner; Bavueza, Laugeois (99' Dangubic), Gomis (71' Soos), Ndongo; Kok, Mejri

FC Sion: Mitryushkin; Bamert, Ricardo, Zverotic; Constant; Lenjani, Uçan (90' Karlen), Kasami, Maceiras; Mboyo (76' Cunha), Acquafresca (99' Ndoye)

Stade Juan-Antonio Samaranch: 1'200 spectateurs

Helvetia Coupe de Suisse: train spécial à destination de Lausanne

(11.09.2017)

Dans le cadre des 1/16 de finale de l'Helvetia Coupe de Suisse, le FC Sion disputera un derby romand face au Stade Lausanne-Ouchy, pensionnaire de Promotion League. Cette rencontre est agendée au samedi 16 septembre prochain à 16h00 au stade Juan-Antonio Samaranch d'Ouchy. 

A l'occasion de ce match en terres vaudoises, les différents groupes de supporters sédunois organisent un train spécial permettant de rallier la capitale olympique en provenance du Valais. Les billets sont disponibles dès à présent aux prix de 22 francs (avec demi-tarif) ou 44 francs (plein tarif). L'abonnement général est également valable à bord de ce train spécial. 

Le FC Sion soutient cette initiative et espère ainsi pouvoir compter sur une présence en nombre de son 12ème homme à Lausanne pour l'aider à poursuivre son parcours !

 

Les M21 concèdent le nul face à Old Boys

(11.09.2017)

La formation réserve du FC Sion a enchaîné ce week-end une quatrième rencontre de suite sans connaître la défaite. Les hommes de Maurizio Jacobacci ont partagé l'enjeu avec les Bernois de Old Boys à Savièse. Tout commence pourtant bien pour les Sédunois qui ouvrent la marque dès la 11ème minute de jeu. Tre déborde et décale Medja Beloko dont le centre trouve Pinga. La reprise instantanée de l'attaquant est déviée par un défenseur avant de terminer sa course au fond des filets de Lindenthal. Malheureusement, un quart d'heure plus tard, les visiteurs profitent d'un coup de coin pour décrocher la parité. A la réception de celui-ci, Serkan Sahin est esseulé au deuxième poteau et peut pousser le ballon au fond des filets. Plus rien ne bouge jusqu'à la fin du match et les deux équipes se séparent donc sur le score de 1-1. Suite à ce résultat, les espoirs valaisans repassent au-dessus de la barre mais comptent le même nombre de points que Köniz et et United Zurich qui figurent aux deux places de reléguables. Pour leur prochaine sortie, les Valaisans sont attendus au Stade Municipal d'Yverdon où ils affronteront Djibril Cissé et ses coéquipiers samedi prochain à 17h30.

FC Sion M21-BSC Old Boys 1-1 (1-1)

Buts: 11' Pinga 1-0, 26' S.Sahin 1-1

FC Sion M21: Berchtold; Morgado, Adomako, Epitaux, Tre; Tchaoule, Almeida (87' Matos), Bertelli; Yartey (63' Raherinaivo), Pinga (90+1' Edgar), Medja Beloko

BSC Old Boys: Lindenthal; Sevinc, Limanaj, Dedaj, Disler (46' Blatter); Ahmeti, Fleury, S.Sahin (79' E.Sahin), Osaj; Rietmann, Shillova (76' Mbarga)

Les autres résultats des espoirs:

FC Saint-Gall/Wil-FC Sion M18 2-1 (But: Fumeaux)

Alexandre Quennoz: "Nous avons perdu contre une excellente équipe saint-galloise. Globalement, nous avons manqué de justesse technique et avons peiné à trouver des solutions offensivement. Plusieurs individualités ne se sont pas exprimé à leur niveau habituel"

FC Saint-Gall/Wil-FC Sion M16 2-0 

Stéphane Sarni: "Nous n'avons pas joué ce match au même niveau que les précédents. Techniquement, ce que nous avons produit a été insuffisant et notre entame de match notamment était trop timorée pour espérer quelque chose."

FC Saint-Gall/Wil-FC Sion M15 7-0

FC Sion féminin-Yverdon 1-4 (But: Brun)

Didier Antille : "On est passé à côté de notre match. On a laissé trop d'espaces à l'équipe adverse et on a quasiment toujours pris les mauvaises décisions. Face à une très bonne équipe, ça ne pardonne pas. Un mauvais match ça peut arriver, c'est le football, mais pas deux."

 

Le FC Sion s'incline au terme d'un match riche en buts face à GC

(10.09.2017)

Après une pause de deux semaines dévolue aux équipes nationale, le championnat de Raiffeisen Super League reprenait ses droits ce week-end. A l'occasion de cette septième journée, le FC Sion qui restait sur deux nuls à domicile face à Lucerne et Bâle, se déplaçait au Letzigrund pour y affronter GC. Des Sauterelles qui évoluaient aujourd'hui pour la première fois sous les ordres de leur nouvel entraîneur, Murat Yakin, fraîchement débarqué de Schaffhouse pour succéder à Carlos Bernegger suite au début d'exercice manqué des Zurichois. Côté valaisan, cette rencontre donnait l'occasion à Paolo Tramezzani d'aligner pour la première fois les deux nouvelles recrues sédunoises Salih Uçan et Pajtim Kasami, arrivés la semaine dernière en provenance de Fenerbahçe et de l'Olympiakos. 

Les Sédunois ne tardent pas à se mettre en évidence dans cette rencontre. Après une première alerte occasionnée par un débordement de Doumbia (9ème), les Valaisans prennent les devants dans la minute qui suit. Kasami récupère proprement le ballon dans les pieds d'un Zurichois et lance Marco Schneuwly en profondeur. Le Fribourgeois se joue de son adversaire d'un crochet avant de ne laisser aucune chance au portier Lindner. Les hommes de Murat Yakin réagissent par l'intermédiaire de Sigurjonsson qui expédie le cuir au-dessus des cages de Mitryushkin (16ème). Le dernier rempart valaisan a moins de réussite trois minutes plus tard lorsqu'Andersen, échappe au marquage de la défense sédunoise et évite sa sortie pour inscrire le 1-1. Le FC Sion ne tarde toutefois pas à reprendre les devants, une nouvelle fois sous l'impulsion de Pajtim Kasami. Après un bon travail de Cunha, l'international suisse résiste à Doumbia et trompe Lindner d'une frappe enveloppée du gauche (27ème). Les hommes de Tramezzani sont bien en place et semblent alors se diriger vers la pause avec cet avantage d'une longueur. Malheureusement, le Suédois Bergström ne pense pas pareil et réalise une merveille de reprise de volée sur laquelle Mitryushkin ne peut que s'incliner (43ème).

Dès le retour des vestiaires, ce sont les Sauterelles qui semblent prendre peu à peu le contrôle de la partie. A la 47ème, il faut un sauvetage in-extremis de Zverotic pour éloigner le danger suite à un centre de Doumbia. Malheureusement, à la 55ème minute, Sigurjonsson est le plus prompt à réagir suite à une petite partie de billard devant les buts valaisans et l'Islandais peut donner l'avantage à ses couleurs pour la première fois de la rencontre. Les Valaisans vont ensuite tenter d'arracher l'égalisation, notamment sur balles arrêtées en obtenant une multitude de coups de coin. Malheureusement, malgré ce pressing, les visiteurs ne parviennent pas à faire trembler une troisième fois les filets de Lindner et ils s'inclinent donc 3-2 au terme d'une rencontre riche en but au terme de laquelle le nul aurait été plus logique. Pour sa prochaine sortie, le FC Sion est attendu à Lausanne la semaine prochaine où il affrontera le Stade Lausanne Ouchy en 1/16 de finale de l'Helvetia Coupe de Suisse. (Photo: S.Luisetto)

GC-FC Sion 3-2 (2-2)

Buts: 10' Schneuwly 0-1, 19' Andersen 1-1, 27' Kasami 1-2, 43' Bergström 2-2, 55' Sigurjonsson 3-2

GC: Lindner; Zesiger, Vilotic, Bergström, Doumbia, Lavanchy; Sigurjonsson (79' Pickel), Andersen, Bajrami (86' Pnishi), Bahoui (62' Pusic); Jeffren

FC Sion: Mitryushkin; Lenjani, Bamert, Kukeli, Zverotic; Milosavljevic (62' Maceiras); Uçan (80' Mboyo), Zock; Kasami; Schneuwly (79' Acquafresca), Cunha

Letzigrund: 6'000 spectateurs 

Martin Angha pour trois saisons au FC Sion

(10.09.2017)

Le FC Sion officialise l’engagement du défenseur central Martin Angha (22/01/1994) pour les trois prochaines saisons. L’international suisse espoir rejoint le Valais en provenance du FC Saint-Gall où il évoluait depuis 2015.

Talent précoce, le Zurichois rejoint l’Angleterre et le centre de formation d’Arsenal à tout juste seize ans. Rapidement intégré à l’équipe réserve du club londonien avec qui il dispute une cinquantaine de rencontres, il est également aligné à deux reprises par Arsène Wenger avec l’effectif professionnel des Gunners alors qu’il n’est âgé que de 18 ans. Par la suite, Martin Angha rejoint la Bundesliga en s’engageant en 2013 avec le FC Nuremberg puis avec le TSV Munich 1860, l’année suivante. De retour en Suisse, il s’aguerrit avec le FC Saint-Gall avec qui il totalise 44 apparitions en Super League durant ces deux dernières saisons. International dans chacune des sélections suisses espoirs, le droitier rejoindra ses nouveaux coéquipiers en début de semaine.
 
Dans le sens inverse, le club valaisan s’est entendu avec le FC Saint-Gall pour le transfert de Nicolas Lüchinger. Arrivé l’an dernier en Valais en provenance de Chiasso, le latéral droit retrouve son club formateur après avoir porté, à 43 reprises, le maillot sédunois.

 

Un GC en quête de renouveau sur la route du FC Sion

(08.09.2017)

Auteur d’un début de saison on ne peut plus équilibré (deux victoires, deux nuls et deux défaites), le FC Sion fait face ce dimanche à son cinquième déplacement de l’exercice en championnat. Resté sur une prestation très encourageante avant la pause internationale en tenant en échec le FC Bâle à Tourbillon, le club valaisan se déplace au Letzigrund pour y affronter Grasshopper à 16h00. Pour décrocher les trois points, les hommes de Paolo Tramezzani comptent sur le soutien en nombre de leur douzième homme sur les bords de la Limmat.

 

GC – Présentation :

Après avoir terminé l’exercice 2016-2017 à un décevant huitième rang, les Sauterelles espéraient repartir sur de nouvelles bases cette saison. Malheureusement pour eux, après s’être incliné dans le derby face au FCZ en ouverture de championnat, Milan Vilotic et ses coéquipiers n’ont pas su relever véritablement la tête. Ainsi après six journées, les pensionnaires du Letzigrund ne comptent que cinq points au compteur et occupent l’avant-dernier rang du classement.

Un début d’exercice manqué auquel n’a pas survécu le technicien helvético-argentin Carlos Bernegger. Intronisé en mars dernier pour prendre la succession de Pierluigi Tami, l’ancien entraîneur du FC Lucerne ne sera donc resté que cinq mois à la tête des Sauterelles. Pour le remplacer, les dirigeants ont fait appel à un ancien joueur de la maison, Murat Yakin, qui, après avoir hissé le FC Schaffhouse en tête de Brack.ch Challenge League en ce début de saison, a décidé de retrouver plus vite que prévu un banc de Super League. Après avoir dirigé Thoune, Lucerne et Bâle, l’ancien international suisse s’apprête à vivre sa quatrième expérience aux commandes d’une formation de l’élite. Les succès qu’il a obtenu dans chacun des clubs qu’il a conduit entraînent de grandes espérances au sein d’un club zurichois bien trop souvent décevant ses dernières années.

Ces débuts en demi-teinte des Sauterelles peuvent également s’expliquer par la vague de départ que le club a connu cet été. Plusieurs titulaires de l’an dernier ont en effet décidé de s’éloigner des bords de la Limmat pour relever de nouveaux défis. Ainsi, Munas Dabbur (retour de prêt à Salzbourg), Nemanja Antonov (Partizan Belgrade), Caio (Maccabi Haïfa), Nikola Gjorgjev (Twente), Joël Mall (Darmstadt) et, bien entendu, Jan Bamert (Sion), font notamment partie des grandes pertes de ce mercato du côté du Letzigrund. Dans le sens inverses, les deux principales arrivées sont celles du milieu de terrain suédois Nabil Bahoui en provenance d’Hambourg et d’Albion Avdijaj (Vaduz).

GC – L’homme à surveiller :

Ridge Munsy. Après les départs de Dabbur et de Caio, l’attaquant helvético-congolais est le principal atout offensif de son équipe cette saison. Il a pour l’heure fait trembler les filets adverses à deux reprises en cinq apparitions.

GC – La stat :

Trois matches, une victoire, deux défaites et un goal-average de 2-6. Pour l’heure, la formation zurichoise n’est de loin pas une terreur pour ses adversaires lorsqu’elle évolue devant son public.

FC Sion – L’homme à surveiller :

Pajtim Kasami. L’international suisse aux douze sélections est certainement l’un des gros coups du mercato de l’été en Super League. Débarqué la semaine dernière en provenance de l’Olympiakos, le Zurichois a tout pour devenir l’un des leaders de l’équipe sédunoise et l’une des attractions du championnat.

FC Sion – La stat :

Deux victoires et deux revers en quatre déplacements. C’est pour l’heure le bilan des Valaisans lorsqu’ils évoluent à l’extérieur cette saison.

Pour suivre ce match :

Cette rencontre de la septième journée de Raiffeisen Super League sera à suivre en Live Ticker sur notre application mobile ainsi qu’à travers les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram) en utilisant les hashtags #GCFCS et #HopSion.

La semaine des internationaux du FC Sion

(06.09.2017)

 

Le week-end dernier a été marqué par la pause internationale qui a vu les sélections nationales du monde entier s’affronter dans le cadre des qualifications pour la prochaine Coupe du Monde qui aura lieu en Russie l'été prochain.
 
Au sein du FC Sion, plusieurs joueurs ont représenté leur pays cette semaine. Elsad Zverotic a notamment évolué a deux reprises avec le Monténégro. Il est tout d’abord entré en jeu à la 72ème minute lors de la victoire des siens 0-3 au Kazakhstan avant de disputer les toutes dernières minutes du succès important obtenu face à la Roumanie (1-0) trois jours plus tard. Le Monténégro est toujours en lice pour décrocher une qualification qui serait historique pour la prochaine Coupe du Monde. Actuellement deuxièmes ex-aequo avec le Danemark derrière la Pologne, Zverotic et ses coéquipiers disputeront deux finales au mois d'octobre: à domicile face au Danemark puis à l'extérieur sur la pelouse du leader. 
 
De son côté, Burim Kukeli, est entré en jeu à la 77ème minute lors du match Albanie-Lichtenstein (2-0). Trois jours plus tard, en Macédoine, le joueur du FC Sion a été titularisé par Juan Panucci (nul 1-1). Classés troisième de leur groupe derrière les deux géants du football européen que sont l’Espagne et l’Italie, les Albanais ont désormais perdu toutes leurs chances de se rendre en Russie l'an prochain. Pour clôre ces éliminatoires, ils affronteront justement tour à tour les deux cadors de ce groupe.
 
Chez les M21, on jouait également des matchs de qualifications mais pour le prochain Euro cette fois-ci. Vainqueur 1-0 au mois de juin de la Bosnie, la sélection nationale helvétique avait rendez-vous avec le Pays de Galles à Bienne avant de se rendre en Roumanie quelques jours plus tard. Le défenseur sédunois Jan Bamert a été titularisé lors de chacune des deux parties tandis que Nikola Milosavljevic est entré en jeu à la 54ème minute de la seconde rencontre. Après avoir concédé une lourde défaite devant le Pays de Galles (0-3), les "Rougets" ont réagi en arrachant le nul en Roumanie. Ils pointent ainsi au deuxième rang du Groupe 8 de ces qualifications pour les prochaines joutes continentales. 
 
Dans ces mêmes éliminatoires, le gardien et capitaine valaisan Anton Mitryushkin était titulaire dans la cage de la Russie à l'occasion des réceptions successives de l'Arménie (0-0) et de Gibraltar (3-0). Leaders du groupe 7 dans lequel ne figure aucun cador européen, les Russes semblent bien partis pour décrocher leur ticket pour l'Italie.
 
En M19, la Suisse, avec Berchtold, Bertelli et Toma, affrontait la Slovaquie puis l’Allemagne en amical. Lors du premier match, les trois internationaux sédunois ont évolué durant 90 minutes mais n’ont pu empeché la défaite de notre équipe nationale (0-3). Contre l’Allemagne, le score fût de 0-0 mais les trois représentants du FC Sion sont restés sur la touche cette fois-ci.
 

Heineken TMR Octodure Voyage Chicco Doro Lehner Versand
Swisscom Raiffeisen Nouvelliste Greenwatt Taittinger

Réalisation

Axianet